Gros plan sur le MCEI Luxembourg

En cette période de crise où économie et croissance sont au cœur des débats et où il est important de repenser les rôles de la communication et du marketing, à l'heure où les réseaux professionnels essaiment dans notre pays, nous nous sommes penchés sur le Marketing Communications Executives International (MCEI) Luxembourg. Tour d'horizon.

 

Si le MCEI a ses racines dans les fifties aux Etats-Unis, il faudra attendre 2009 pour voir une antenne luxembourgeoise se créer. L'initiative en revient à Philippe Haquenne, son président, suite à ses années passées en Suisse, à sa découverte du MCEI de Genève et sa rencontre avec le président de l'époque, Paul Genton, aujourd'hui président de l'organisation au niveau mondial. Luxembourg est directement rattaché au club de Genève qui le parraine. Encore jeune et peu connu du grand public, le MCEI Luxembourg, constitué sous forme d'asbl, réunit des personnalités des mondes entrepreneurial, économique et social du Grand-Duché, engagées sur les terrains du marketing, de la communication et de la gestion d'entreprise.

 

Think tank américain

Si le MCEI essaime aujourd'hui un peu partout dans le monde, à l'origine ce think tank n'était implanté qu'aux Etats Unis où il a vu le jour. «C'est un club de réseau international, créé en 1954 à New York, ouvert aux dirigeants de sociétés particulièrement intéressés par le management, les techniques de communication et de marketing. Au fil des décennies, le MCEI est devenu un véritable centre de réflexion et de rencontre entre les dirigeants d'entreprises à travers le monde. Les différentes cellules (appelées «Chapitres») participent à la promotion des entités économiques de chaque pays. Avec des Chapitres déjà ouverts à Genève, Melbourne, Bruxelles, Annecy, Rome, Osaka, Tokyo, Casablanca, Trujillo, Taipei, Istanbul, Liverpool et Seattle» précise Brigitte Pochon, Secrétaire Générale de l'association luxembourgeoise depuis sa création. L'organisation internationale a aujourd'hui son siège à Genève où le «Marketing Excellence Award» est annuellement décerné. Les différents Chapitres du MCEI se retrouvent par ailleurs annuellement en congrès mondial.

 

Chapitre luxembourgeois

Après trois ans d'existence, le MCEI Luxembourg réunit 86 membres de différents horizons qui se rencontrent régulièrement pour débattre autour de sujets d'actualité les plus divers, mais toujours placés sous le signe de l'échange d'idées et de la convivialité, comme nous l'explique Brigitte Pochon, Secrétaire Générale du club. Le recrutement se fait généralement via le parrainage par l'un des membres puis la cooptation des autres membres du comité. Les réunions du MCEI Luxembourg s'organisent mensuellement autour d'un conférencier invité lors de déjeuners débats mensuels. Les orateurs viennent du Grand-Duché de Luxembourg, voire de la Grande Région. Alors qu'on y aborde toutes sortes de problématiques, des sujets d'actualité et de société, le MCEI Luxembourg a d'ores et déjà accueilli à sa table Stéphane Dupré la Tour, directeur de la centrale nucléaire EDF de Cattenom, Jean Ries, premier Luxembourgeois à participer au vol dans l'espace de Virgin Galactic, Lotus Mahé, présidente des Amis du Centre Pompidou de Metz. En octobre 2012, l'association recevra Madame Marie-Jeanne Chèvremont qui présentera l'«ILA», l'Institut luxembourgeois des administrateurs, dont elle prend la présidence cette année, nous annonce d'ores et déjà Brigitte Pochon.

 

Créer du lien

D'autres événements, comme des visites, par exemple en juin dernier au Centre Pompidou Metz, réunissent aussi les membres. Autant d'occasions pour favoriser le dialogue, l'échange d'idées, le partage des connaissances et le savoir-faire, développer la solidarité entre les membres et les synergies, avec toujours en toile de fond cette volonté commune de booster le bon développement du pays et de le faire rayonner sur le plan européen et international. Mais à l'heure de la crise quels sont les rôles de la communication et du marketing au sein de notre société? Pour la Secrétaire générale du MCEI Luxembourg «plus que jamais, on a besoin de créer du lien, de travailler les uns avec les autres, de développer des partenariats et de favoriser les interactions». Et Brigitte Pochon de conclure: «Aujourd'hui, on a besoin de plus communiquer, d'être plus présent sur le marché et de se solliciter les uns les autres».

témoignage

Philippe Haquenne,

Président du MCEI Luxembourg

 

En 2009, vous avez créé le Chapitre MCEI Luxembourg. Qu'est-ce qui vous a motivé?

A l'origine, il y a mes trois années passées en Suisse entre 1996 et 1999 et ma rencontre avec Paul Genton, un grand humaniste avec un charisme extraordinaire, qui m'a régulièrement sollicité pour créer un Chapitre. En 2007, de retour au Luxembourg, après quelques années parisiennes, Paul Genton m'a recontacté, m'a convaincu et j'ai alors sondé le terrain. On était à la veille de la crise. Il y avait au Luxembourg un tas d'associations, mais pas de club vraiment tourné vers la communication et de lieu favorisant un vrai échange d'idées, politiques, économiques et sociales, entre des personnes venant de différents milieux professionnels. Le MCEI Luxembourg s'est constitué autour d'une poignée de personnes et à partir de là, tout a décollé.

 

Quel est votre regard sur l'évolution de cette association?

Après trois ans d'exercice, le club compte plus de 80 membres, ce qui n'est pas mal, car nous n'avons jamais fait de recrutement intempestif. Le MCEI Luxembourg réunit des personnes dynamiques, sympathiques, intelligentes, de tous les âges et de tous les horizons professionnels, d'ailleurs plus de patrons de PME que de grandes multinationales. Le Chapitre luxembourgeois a par ailleurs toujours su garder les fondamentaux de la maison mère. La période de rodage est passée. Notre challenge: mieux nous structurer et nous occuper activement du club pour en faire vraiment un Chapitre international qui rayonnera au-delà du pays.

 

Selon vous, quels sont les nouveaux défis qui se posent aujourd'hui en termes de communication?

Nous devons être à l'écoute permanente de tous les grands sujets d'actualité dans ce village global dans lequel nous vivons. Cultiver l'esprit d'équipe, la convivialité et comprendre que la communication se fait mieux à travers de solides liens de cordialité, «dans un esprit de fraternité» comme dirait Paul Genton. Quand on voit ce qui se passe aujourd'hui, notamment dans le milieu des affaires, l'éthique et la déontologie doivent être au cœur de nos préoccupations.

Brigitte Pochon,

Secrétaire Générale du MCEI Luxembourg

 

En tant qu'avocate, qu'est-ce qui vous a poussée à rejoindre le MCEI Luxembourg?

Le club Marketing Communications Executives International est un club éclectique, convivial et plein d'avenir, un lieu incontournable de rencontre et d'échanges d'idées autour des problématiques économiques, sociales et financières tant nationales qu'internationales. En 2009, lorsque le Président, Philippe Haquenne, m'a proposée d'implanter le club MCEI à Luxembourg, avec le parrainage du MCEI de Genève, l'idée m'a semblée formidable.

 

Quel est votre rôle en tant que Secrétaire Générale?

Le rôle de la Secrétaire Générale est d'organiser les déjeuners-débats et autres manifestations, dans le but d'en faire à chaque rencontre, un succès et un moment de convivialité entre les membres et leurs invités. Il est important d'accueillir les invités et d'entretenir les liens qui se créent au sein des membres du club. Les maîtres mots sont sympathie et convivialité!